Résumé de l'ebook

Les Épopées cosmiques sont une tétralogie d'anticipation de Chérif Arbouz.

Chaque roman permet d'observer l'humanité sous un jour différent : l'équilibre fragile entre ses bons et mauvais génies, le désir d'explorer les étoiles, la quête des origines de la vie, l'enjeu de la survie face à un cataclysme…

Passionné de sciences et de technologie, Chérif Arbouz fait le constat, amer, du passage d'« un monde presque immuable » dont l'homo sapiens est un élément à un autre qu'il influence au point de représenter un « danger majeur » pour la Terre et pour lui-même.

L'auteur ancre habilement ses récits au réel grâce à une remarquable érudition historique et scientifique. Cette base solide donne du crédit aux théories que son imagination sans borne lui permet d’élaborer. Ainsi, à partir des progrès de l'intelligence artificielle, il spécule sur l'émergence d'êtres cybernétiques vivants, omniscients et supérieurement raisonnables. Sait-on jamais, au rythme très accéléré où va le progrès scientifique !

À la manière d’Aldous Huxley ou de H.G. Wells, voyages dans le temps, dans l'espace, machines, aliens, sont autant de prétextes pour réfléchir à la nature même de notre humanité, notre propre périple dans l'univers avec comme toile de fond l'éternité.

De l'histoire, de l'action, des idées, un super cocktail dont l'abus est largement conseillé !

Sur UPblisher, téléchargez cet ebook dans les 3 formats pdf, epub et Kindle.

Cet ebook est aussi disponible sur Amazon, iBooks Store, kobobooks et Fnac ainsi que dans de nombreuses librairies et bibliothèques numériques dans le monde entier.

 

Amazon

iBooks Store

Kobobyfnac

Fnac

Profil de l'auteur

Né le 8 février 1930, Chérif Arbouz est originaire de Tizi Rached, Wilaya de Tizi Ouzou. Il vit la plus grande partie de son enfance à Taourga, ex Horace Vernet, petit village de réfugiés alsaciens à 80 km d’Alger où son père est instituteur.

Bachelier, il entre dans la vie active comme instituteur, tout en poursuivant ses études à la Faculté des Lettres d’Alger. Après une interruption pendant la guerre d’Algérie, il obtient en 1966 son diplôme de fin d’études de l’École Normale Supérieure de Saint Cloud, Paris.

Toute sa carrière se déroule à Alger au service de l’Éducation Nationale puis de l’Enseignement Supérieur. Spécialisé dans l’enseignement par les moyens audio-visuels, puis informatiques, il œuvre au sein de l’Institut Pédagogique National où il est co-auteur de nombreux ouvrages scolaires et réalisateur de productions filmiques, vidéographiques ou informatiques à caractère didactique. Retraité, il exerce jusqu’en 2008 une activité de consultant puis de formateur, en particulier, dans le domaine de l’enseignement à distance à base de multimédia.

Esprit curieux, Chérif Arbouz partage dans ses écrits ses passions, qui vont des traditions orales et légendes ancestrales de son pays aux recherches les plus avancées sur la cybernétique et le cerveau. Épopées médiévales, voyages cosmiques, aliens et robots sont autant de prétextes pour réfléchir à la nature de notre humanité, l’évolution des sciences avec comme toile de fond… l’éternité.

 

Chérif Arbouz publie chez UPblisher huit ebooks :

Lire la dernière tribune de Chérif Arbouz sur Science-Fiction et réalité

Lire l’interview exclusive de Chérif Arbouz sur son inspiration et ses passions

Détails de l'ebook


Titre de l'oeuvre : Épopées cosmiques

Nom de l'auteur : Chérif Arbouz

Publié par : UPblisher

Date de publication : 24 nov. 2017

Langue de publication : Français

Genre : Roman

Thèmes : Science-fiction

Nombre de pages : 979 (Ce nombre est basé sur le format pdf)

Format de fichier : PDF

ISBN : 978-2-7599-0246-0

Poids du fichier : 3.4 Mo

Format de fichier : ePub

ISBN : 978-2-7599-0247-7

Poids du fichier : 5.15 Mo

Format de fichier : Kindle

ISBN : 978-2-7599-0248-4

Poids du fichier : 1.49 Mo

Pour lire l'extrait sur votre ordinateur, utilisez ce bouton

Pour lire l'extrait sur votre smartphone ou votre tablette, choisissez aussi le QR code

extrait
Recommandez ... Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter